Archives du mot-clé éveilleurs

Carmen Péra en direct avec vous le 27 avril.

300 par 300 carmen
Carmen Péra, artiste médium, coach de vie transpersonnel

Carmen Péra est une habituée des évènements des Z’éveileurs.  Présente sur les festivals en présentiel, nos chemins se croisent et se recroisent quand nous sommes de la même famille d’âmes, nous cheminons parallèlement et c’est donc avec un grand plaisir que nous nous retrouvons à nouveau

ce mercredi 27 avril 2016,

en direct sur ADN nouveau paradigme.

Le thème retenu pour cet entretien :

Le quotidien et le spirituel ?  Sont-ils deux mondes bien spécifiques et séparés ? Et si l’un ne faisait que voiler l’autre ?

Cette soirée sera certainement l’occasion de constater que nous surfons sur les deux à la fois.

Tout un programme qui nous permettra

  • d’explorer la nature de ces deux dimensions et leurs qualités ainsi que leurs différences.
  • comment elles interagissent et les effets qu’elles produisent dans notre vie.
  • les lois qui les gouvernent et comment elles nous influencent.
  • pourquoi nous ne faisons jamais d’erreur.

Pour le cas où vous ne seriez pas encore inscrit sur les listes ADN, il est urgent de nous rejoindre

> en cliquant ici

et pour tous à vos agendas ! Une soirée d’échange dans la Joie, l’Amour et la bienveillance qui nous ressemblent.

De tout coeur.  Maria

LE Festival, les auditeurs le perçoivent.

Le FESTIVAL DES Z’ÉVEILLEURS  est  accessible en ligne : vous pouvez tout à loisir rejoindre ces 18 êtres inspirés et inspirants qui se sont livrés avec authenticité devant les caméras :

9 jours en immersion dans un bain de conscience

thc’est ce que  les Z’éveilleurs  vous proposent et les personnes qui les ont suivis vous en parleront aussi bien que moi : quelques extraits de témoignages (copier/coller sans correction) glanés dans les commentaires destinés à Aurélia Dabon.

Un grand merci Aurelia de nous ouvrir ainsi votre coeur a travers ce beau temoignage empreint de sincerite, de simplicite, de douceur et surtout d amour. Je suis tres touchee par votre profonde authenticite. Bonne continuation sur votre chemin de lumiere que je vous souhaite eblouissant de bonheur. Et merci a Maria pour son talent a trouver et nous faire decouvrir de si belles ames. Namaste. Sergine

Comme c,est bon de voir de plus en plus de personnes qui s’ouvre de tout coeur à peu importe qui il a devant lui ou elle…! Sana jugements, sans attentes, sans attache et seulement dans un regard vibrant qui est porteur de L’Amour sans commencement ni fin!. Que tous nous nous rencontrions en LUI! Louise

Merci Aurélia. Beaucoup de simplicité, d’humilité, une parole vraie…Vous êtes une belle lumière. Véronique

Merci Aurélia pour votre doux et authentique partage, qui reflète si bien le Féminin Sacré !
Cela réchauffe le coeur de constater l’accroissement sa présence…Merci Maria !  Christine

Merci Aurélia!
C’est étrange, nous avons le même âge et lorsque je vous écoute, j’ai l’impression de m’entendre. J’ai énormément aimé cette douceur et cette force que vous dégagez. Bonne et belle continuation! Merci Maria pour ces belles rencontres.  Sam

Un Festival des Z’éVeiLLeurs en ligne.

Les préparatifs s’accélèrent pour ce sommet des Z’éveilleurs qui sera en ligne très prochainement. Ce sont plus de quinze intervenants qui se sont livrés devant les caméras – ( qui quelques fois n’ont pas fonctionné d’ailleurs ! ). une de mes questions favorites bien sûr « qui es-tu ? » .

Ce seront donc finalement 9 jours en immersion dans un bain de conscience qui vous seront offerts et dont vous pourrez profiter pleinement et tranquillement chez vous.

pour recevoir en avant-première le programme et la liste des participants

pré-inscription  en cliquant ici

Le « qui suis-je ?  » de Suzanne Bacave

Mon parcours vers le SOI –   Le « qui suis-je de Suzanne »

Présente au Festival des Z’éveilleurs de SPAY les 28 et 29 mars,  avec les élixirs de cristaux de forme et de lumière, les solides de Platon, pour les soins aux personnes et la géobioénergie pour le soin aux lieux de vie.

Au moment de la quarantaine j’ai fait le constat que ma vie n’avait pas de sens et ne

Suzanne Bacave
Suzanne Bacave

répondait pas à mes aspirations, à mes rêves, à mes valeurs et que je ne respectais ni mon corps ni mon esprit.

J’ai alors commencé à expérimenter diverses méthodes d’accompagnement et de bien-être qui allaient bouleverser ma vie.

Yoga, méditation, respiration consciente, coaching intuitif, kinésiologie, massages¼ Je me suis intéressée à la nutrition pour soulager mon système digestif très fragile. En bref j’ai pris soin de mon corps et de mon esprit simultanément, soutenue dans cette quête par desthérapeutes aimants, bienveillants et lumineux. Je me suis rendu compte que j’avais une âme bien planquée au fond de moi, étouffée par un égo auto-destructeur, et qui attendait que je me décide à l’écouter.

Ces prises de conscience et ces expérimentations ont fini par produire le déclic.

J’ai décidé de me former pour accompagner à mon tour l’Autre (autre moi- même) vers la délivrance de la souffrance, le bien-être, la paix intérieure, tout en continuant mon propre chemin vers l’ouverture de conscience car il est infini.

Qui je suis maintenant, je ne sais pas et je m’en fiche un peu voire complètement, un être en évolution constante, en mouvement et donc indéfinissable. De plus en plus libre car de plus en plus détachée du jugement, du regard des autres, des conventions. Je mets ma joie et mon amour au service du divin qui sommeille en chaque être humain et de son évolution. Je découvre, je m’émerveille, je ris, je pleure, j’avance en essayant d’avoir toujours confiance dans le dessein de l’univers.

 « Que ta volonté soit faite », Namasté.

Le programme du Festival des Z’ÉVEILLEURS de SPAY.

Les Z’éveilleurs innovent

Les z’éveilleurs sont avant tout des Êtres en chemin, ce qui les différencie peut-être de ceux qui viennent les visiter c’est juste le fait qu’ils conscientisent ce qu’ils vivent au quotidien et y trouvent matière à nourrir leur chemin d’évolution.

Pour la plupart, ils ont traversé beaucoup de torrents tumultueux IMG_0763

avant de trouver des PAS  SAGES, des PAS juste plus aisés pour leur faciliter les traversées.

C’est ce dont ils témoigneront lors de ce week-end de rencontre à SPAY les 28 et 29 mars.

En saignant, ils sont devenus enseignants c’est-à-dire capables de transmettre.

Partant de leur vécu, ils partagent « les recettes » et « les outils » qui leur ont été utiles et dont ils vous proposent de vous expliquer le mode d’emploi.

Exit donc les conférences magistrales : ce week-end ce sont juste des échanges autour de nos pratiques que nous proposerons au visiteur, et toujours en partant de notre propre vécu, libre ensuite à chacun de nous rejoindre pour un accompagnement individualisé.

Autour de leur table d’exposition chacun et chacune proposeront donc des mini-présentations/atelier de 30 à 40 minutes  commençant à l’heure juste (10h, 11h, 12h, etc…) se référer aux horaires affichés sur les stands.

  • Sylvie ALBERT, Christine COUTARD, Karl LANDAIS, Maria LOIRE, Éric MANCEAU, Christelle VALLON, se prêteront à l’exercice.
  •  Marie-Hélène GRIS, Catherine STAHL et Gérard TOURLOURAT quant à eux alterneront leur présentation avec des consultations individuelles.
  • Harold Laffet  et  Étienne BODI, du collectif les ZEN-VEILLEURS proposeront des massages assis.

Vous trouverez aussi

  • Un espace coloriage de mandala zen sera mis en place par Catherine STAHL, ouvert aux adultes et aux enfants bien sûr.

En salle de conférence

  •  Sylvie ALBERT proposera deux séances collectives d’hypnose le samedi et le dimanche à 14h (apporter votre plaid)
  • Éric MANCEAU parlera   le samedi et le dimanche à 15h du  concept de la géobiologie et de ses implications sur le vivant.
  •  Harold LAFFET présentera l’ennéagramme dimanche à 11h.

Afin de faciliter l’organisation, les visiteurs trouveront sur les stands des feuillets d’inscription pour indiquer leur préférence en matière d’horaires afin de pouvoir concocter eux-mêmes le programme de leur week-end.

Le « qui suis-je? » d’Élisabeth Arnault.

Je m’appelle Élisabeth Arnault ,  et je serai présente au FESTIVAL DES Z’EVEILLEURS de La Garnache les 25 et 26 avril 2015.

Je nais en 1962, à Paris, dans le 12ème arrondissement et suis la première fille d’une fratrie de quatre frères et sœurs.

Enfant et adolescente rêveuses, PM203773-8928-4556-BD3A-5C6753161D28-01je ne cesse de m’interroger sur la vie et boude l’école et ses codes.

Une chose, cependant, m’attire : l’art avec un grand A ; je veux et c’est inexplicable, être une artiste. Je passe le concours d’entrée d’une école de dessin, mais déception, je ne suis pas prise ! J’ai alors 16 ans et prends la décision d’arrêter mes études pour concrétiser véritablement ce désir « d’artiste » que je ressens de plus en plus fortement en moi. J’annonce, ainsi, à mon père que je me lance dans la coiffure, car c’est un art pour moi et commence mon apprentissage dans le salon de coiffure de mon quartier, où je me faisais coiffer toute petite. Durant deux ans, je vais, auprès de mon maître d’apprentissage, une femme merveilleuse, découvrir non seulement l’amour de ce métier, mais aussi complètement me révéler humainement et professionnellement et devenir une « architecte » du cheveu.

Le CAP et le BP passés avec succès, je quitte le salon pour acquérir, dans d’autres, de nouvelles techniques et vivre d’autres expériences. Maîtrisant de plus en plus mon art, je choisis, à 28 ans, de m’installer sur Nantes et de créer avec mon associée de l’époque, le salon « Tête à Tête ». Pendant 10 ans, voulant m’épanouir pleinement dans ce métier, je vais pratiquer une coiffure avant-gardiste. De ce fait, je me tiens à l’écoute de toutes les tendances capillaires du moment, participe, ainsi, à beaucoup de salons et propose à ma clientèle, ravie et aussi à l’affut, dessins, couleurs et fantaisies, originaux, excentriques et dans « le vent », jusqu’au jour où l’une de mes plus fidèles clientes s’effondre en pleurs, après lui avoir fait la dernière coupe à la mode ! Une lassitude et une grosse période de doutes s’installent immédiatement en moi : suis-je encore faite pour ce métier ? Je me remets littéralement en question, puis j’ai une révélation ! Ce métier, je l’aime, mais je vais l’exercer différemment ! Je prends conscience, en effet, qu’avant même de coiffer une personne, je dois, d’abord, la découvrir et la comprendre pour pouvoir ensuite créer avec son cheveu, matière vivante et vêtement du visage, l’ architecture propre à elle-même, à sa personnalité, c’est pourquoi, je décide d’apprendre la morphopsychologie, la méthode de visagisme Total Look de Claude Julliard®, la phytothérapie et de me former au conseil en image.
Forte de ces nouvelles connaissances j’y ajoute aujourd’hui la Trichothérapy soin énergétique. Cette coupe de cheveu énergétique dynamise votre énergie vitale, libère les toxines capillaires, stimule le bulbe pileux, active la (re) pousse.

Au plaisir de vous rencontrer très bientôt au salon des Z’éveilleurs de La Garnache

 

Le « qui suis-je » des Petites Mains de la Lumière.

Créée en 2012, l’association a pour objectif de proposer des solutions possibles, des accompagnements aux personnes qui sont en demande, en recherche de  pistes pour mieux vivre au quotidien.

L’organisation d’évènements tels que les Festivals des Z’éveilleurs est un moyen pour réaliser cet objectif. c’est une palette de possibilités qui est offerte aux visiteurs, à chacun d’opter librement pour la solution vers laquelle il ou elle se sentira attiré(e).

joyeuse découverte lors de ces deux journées  du festival des Z’éveilleurs à SPAY -72700- les 28 et 29 mars prochains.