Le « qui suis-je ? » de Christine Viethel.

Christine Viethel sera présente au festival des Z’éveileurs de LA GARNACHE en Vendée les 25 et 26 avril 2015

L’harmonie vers l’essence naturelle

C’est né d’une très belle rencontre avec Maria. J’ai contacté Maria pour m’inscrire au festival et lui proposer de découvrir mes nouveaux soins métamorphiques de réflexologie douce que je suis en train d’étudier. Pour me remercier très chaleureusement, Maria m’a prise dans ses bras. Mon cœur s’est ouvert … pour laisser s’échapper des émotions enfouies. S’en ait suivi d’une nouvelle rencontre merveilleuse avec Marie-Hélène et Gérard, tous les deux sur le chemin des petites mains de la lumière.

Métamorphose

le papillon est sur la branche, ses ailles sont refermées et figées !

J’ai 51 ans, maman de deux jolies jeunes femmes ( de 29 et 26 ans et mamie de 2 petits enfants ) J’ai eu, jusqu’à la veille de mes 50 ans, une vie très riche, mouvementée et très active dans laquelle l’épanouissement personnel a été en dilettante. Je percevais des intuitions, des ressentis, qui n’arrivaient  pas à éclore. Surtout dans lequel je ne voulais pas croire par manque de confiance en moi et par peur.

Dans mon parcours professionnel, des contextes, des personnes, des attitudes, me donnaient pourtant des messages qui me disaient que je n’étais pas à ma place.

 A 46 ans, j’ai vraiment commencé à ressentir un grand mal être intérieur, puis la maladie est survenue et installée. Je me suis créé cette maladie par manque d’affirmation de moi-même, en tous les cas pas de la bonne manière et surtout d’un manque d’amour de moi. Ce qui découle de nombreux désagrément dans la vie personnelle, professionnelle, amicale, et sociale.

A 49 ans, je travaillais 12 heures par jours à 50 km de mon domicile. La veille de mes congés d’été j’étais déjà au bord du burn-out, fatiguée, excédée par la charge et les conditions de travail. Un coup de fil m’annonçant le décès d’une longue maladie de ma maman, a été foudroyant pour moi car le même jour mon compagnon de vie à fait un infarctus du poumon « rupture d’une veine pulmonaire ». Sauvé par une assistance d’urgentiste et hospitalière rapide. Après opération et biopsie, il a été révélé un cancer inopérable et sans traitement envisageable. Lors de cette journée très douloureuse, je me suis retrouvée en état de choc traumatique et « surpassée » dans mes limites. Je ne m’en suis pas vraiment souciée à ce moment-là, car je me suis donnée corps et âme pour chérir, entourer, aider, prodiguer des soins à mon compagnon. Ma priorité n’était pas « moi » et je comprends aisément aujourd’hui l’importance de prendre soin de soi. Quelque temps après je sombrais et je me suis sentie partir vers une petite mort, j’avais viré au rouge. L’énergie s’est retrouvée bloquée dans tout le corps…

Aidé par des thérapeutes, des médecines douces, et ma sœur « présente et aimante » m’a tendue la main.

Un jour ma sœur me dit : «  Christine est-ce-que tu acceptes de suivre mes conseils » ? Elle avait compris la détresse, la maladie dans laquelle je me trouvais. J’ai réappris à vivre tout doucement, à mon rythme, et surtout à aimer la vie pour de vrai.

J’ai découvert la nature et les belles choses quelle nous offrentPhoto Christine VIETHEL Réflexologue

Je me suis réappropriée ma vie. J’ai réappris à sentir, et ressentir…

J’ai été au fond de moi pour reconnaitre mes besoins, mes envies, mes aspirations, mes rêves enfouis…J’ai trié, nettoyer, vidé, tout ce qui ne me correspondait plus, les gens, les situations, etc… Je me suis découverte et me découvre encore au fil des jours et des rencontres et des thérapies que je suis régulièrement pour me former.

Le don par les mains était présent en moi. J’adorais m’occuper des autres, masser, et donner à travers mes mains. J’ai exercé le métier d’esthéticienne pendant 10 années pour me diriger ensuite vers la décoration d’intérieur pendant 25 ans.

Je me suis donnée cette nouvelle orientation de Thérapeute en réflexologie plantaire naturellement. Aujourd’hui je ne sais même plus si elle est venue à moi ou si je suis venue à elle. C’est un bonheur pour moi de la faire découvrir et de voir la métamorphose sur chacun d’entre nous.

Je partage maintenant avec plaisir cette belle méthode pour retrouver l’homéostasie « l’équilibre » dans son corps mental, spirituel et physique. Par la stimulation sur toutes les zones du pied qui reflètent le corps dans son entier comme une cartographie ; les os, les muscles, les organes, les glandes, le système circulatoire, le système respiratoire, le système lymphatique et immunitaire, le système des sens…sont représentés sur les pieds. En stimulant certaines zones du corps bloquées dans les énergies ou en maladie cela informe le cerveau de remettre en route l’auto-guérison naturel de notre corps. Pour toute personne en bonne santé cela stimule l’information d’auto régulation et d’équilibre ainsi que notre l’alignement.

Au plaisir de vous faire partager ma passion et prendre soin de vos pieds !

Les pieds reflètent le corps, le corps se reflète sur les pieds.

 Christine.

Porte tes yeux sur ton ignorance

Et mille connaissances te seront données.

Faouzi Skali

 

 

 

Laisser un commentaire