Le festival, les auditeurs affluent.

Le FESTIVAL DES Z’ÉVEILLEURS  est  accessible en ligne : vous pouvez tout à loisir rejoindre ces 18 êtres inspirés et inspirants qui se sont livrés avec authenticité devant les caméras :

9 jours en immersion dans un bain de conscienceth3

c’est ce que  les Z’éveilleurs  vous proposent et les personnes qui les ont suivis vous en parleront aussi bien que moi : quelques extraits de témoignages (copier/coller sans correction) glanés dans les commentaires.

oooooh belle Salinna ! tu m’as émue aux larmes. Je ne me suis pas trompée tu es une belle personne !

Gratitude à toi Delphine

Pour ta douceur cette petite goute dans l`océan de la vie qui nous donne envie de se baigner avec toi Tu as une belle essence Ça me parle ce que tu fais parce que moi j`aimerais travailler avec les enfants.Les Adolescents vont t`aimer comme moi.Amour à toi. Merci Maria pour ce beau voyage dans ce monde qui fini plus de nous faire grandir.

participer au Festival des  Z’éVeilleurs

Holala, comme je suis touchée par le témoignage de Jean-Luc!
Il y a grand chemin entre l’humain qui se sait spirituel, consciemment éveillé, et l’ Humain que Dieu peut Habiter.
Attention l’égo qui se gonfle d’être spirituel, attention l’arrogance qui se prétend éveillée, car tout le chemin est à faire d’abord vers l’humilité. Tant que le Maître ne s’est pas manifesté, patience et unité sont à chercher.
Que Dieu s’exprime à travers cet humain, et que l’humain ne soit qu’ humble, tel est le chemin Christique.
L’orgueil spirituel, toujours prêt à tendre des pièges. Soyons vigilants, humbles serviteurs, et surtout pas pour nous, mais pour la plus grande Gloire de Son Nom.
En France Dieu est tabou, alors on se complique les méninges à utiliser d’autres mots.
Et pourtant, de quoi parlons nous?
Merci de parler de foi,
Merci de parler d’Amour.
Le mental nous piège tout le temps.
Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas s’entendre.

Quand Dieu s’exprime, l’humain s’efface. L’humain serviteur n’a plus d’égo.
On ne cohabite pas avec Dieu : on sert Dieu, ou on sert l’égo.
Dieu s’est abandonné à l’humain. Quel humain veut s’abandonner à Dieu?
C’est le défi d’aujourd’hui, le basculement qu’on espère.

Merci Jean-Luc de parler de la spontanéité de l’âme, et que les mots sont mensonges en spiritualité.
Merci Maria pour tout ce travail de communication.Fabienne

participer au Festival des  Z’éVeilleurs

Laisser un commentaire